L’ADIH a sollicité une rencontre avec chaque chambre séparément

Suite à l’élection des deux bureaux du parlement Haïtien, l’ADIH a sollicité une rencontre avec chaque chambre séparément afin de leur faire part de leurs préoccupations mais aussi de leur disponibilité à collaborer avec les parlementaires sur les dossiers du secteur privé des affaires.

La chambre des députés a été la première à nous recevoir le 7 Février dernier, où, avec le président du bureau, l’honorable Garry Bodeau, les questions concernant les problèmes de la contrebande ont été abordées avec les réflexions sur la meilleure façon de pallier à ce fléau qui engendre un déficit considérable sur les recettes de l’Etat.

En fin de rencontre, l’élu de Bouclier nous a recommandé d’établir un agenda du secteur privé en général sur lequel on pouvait travailler en gardant le maximum de proximité sur les questions relatives au processus législatif.

La Chambre haute représentée par l’honorable Joseph Lambert, nous a reçus le 28 février dans une rencontre conjointe avec le Forum Economique du Secteur Privé oὺ ont été débattues les questions de la contrebande et de l’APE dans la mesure où il était question pour l’élu du sud de se faire une idée précise sur comment comprendre l’APE avant d’engager l’assemblée à ratifier un tel accord ; ce qu’a fait Mr Frantz Bernard Craan, coordonnateur du Forum.